Accueil de Gladir.com Notes légales de Gladir.com Flux RSS des nouvelles du site Gladir.com - C pour OS/2 - EXE, DLL et modules de OS/2 - KERNEL.EXE (ou KRNL286.EXE ou KRNL386.EXE ou OS2K386.EXE) Section du logiciel DOS «MonsterBook» Inventaire de la bibliothèque de Gladir.com Entrée administrateur


Description

Ces fichiers contiennent la bibliothèque du noyau de Windows (Réel, Standard ou Etendu).

Procédure ou fonction Entrée Description
FATALEXIT 1 Cette procédure permet de transférer le contrôle d'exécution au débogueur.
EXITKERNEL 2 Cette fonction permet d'arrêter Windows ou potentiellement un redémarrage.
GETVERSION 3 Cette fonction permet de demander les numéros de version courant du système d'exploitation DOS et de l'environnement graphique Windows.
LOCALINIT 4 Cette fonction permet d'initialiser le tas local dans le segment spécifié.
LOCALALLOC 5 Cette fonction permet d'allouer le nombre d'octets spécifiés pour le tas local.
LOCALREALLOC 6 Cette fonction permet de changer la taille ou les attributs d'un objet de mémoire local spécifié.
LOCALFREE 7 Cette fonction permet demander l'objet de mémoire local et d'invalider un Handle.
LOCALLOCK 8 Cette fonction permet de demander un pointeur sur l'objet de mémoire local.
LOCALUNLOCK 9 Cette fonction permet de déverrouiller un objet de mémoire local spécifié.
LOCALSIZE 10 Cette fonction permet de demander la taille, en octets, de l'objet de mémoire local spécifié.
LOCALHANDLE 11 Cette fonction permet de demander le Handle de l'objet de mémoire local spécifié.
LOCALFLAGS 12 Cette fonction permet de demander les informations à propos de l'objet de mémoire local.
LOCALCOMPACT 13 Cette fonction permet de réarranger le tas local si la quantité de mémoire spécifié est disponible.
LOCALNOTIFY 14 Cette fonction permet de fixer l'adresse du gestionnaire de tas local dans la structure du tas local et retourner l'adresse précédente.
GLOBALALLOC 15 Cette fonction permet d'effectuer l'allocation d'un nombre d'octets spécifiés dans le tas global.
GLOBALREALLOC 16 Cette fonction permet de changer la taille ou les attributs de l'objet de mémoire global spécifié.
GLOBALFREE 17 Cette fonction permet de libérer l'objet de mémoire global spécifié et invalide le Handle.
GLOBALLOCK 18 Cette fonction permet de retourner un pointeur sur l'objet de mémoire global spécifié.
GLOBALUNLOCK (UNLOCKRESOURCE) 19 Cette fonction permet de déverrouiller l'objet de mémoire global spécifié.
GLOBALSIZE 20 Cette fonction permet de demander la taille courante, en octets, de l'objet de mémoire global.
GLOBALHANDLE 21 Cette fonction permet de demander le Handle de l'objet de mémoire global spécifié.
GLOBALFLAGS 22 Cette fonction permet de retourner les informations à propos de l'objet de mémoire global spécifié.
LOCKSEGMENT 23 Cette fonction permet de verrouiller le segment de mémoire jetable spécifié.
UNLOCKSEGMENT 24 Cette fonction permet de déverrouiller le segment de mémoire jetable spécifié.
GLOBALCOMPACT 25 Cette fonction permet de réarranger l'allocation de mémoire courante dans le tas global si la quantité de mémoire spécifié est disponible.
GLOBALFREEALL 26 Cette fonction permet de libérer toute la mémoire global.
GLOBALMASTERHANDLE 28 Cette fonction permet de retourner le Handle et le sélecteur de structure d'information du tas global, ou aussi nommé le «Burgermaster».
YIELD 29 Cette fonction permet d'arrêter la tâche courante et démarrer n'importe quel tâche en attendant.
WAITEVENT 30 Cette fonction permet de vérifier qu'un événement est posté et, s'il y en a un de trouvé, efface l'événement et retourne le contrôle à l'application.
POSTEVENT 31 Cette fonction permet de réveiller la tâche spécifié.
SETPRIORITY 32 Cette fonction permet de fixer la priorité d'exécution dans la base de données de la tâche.
LOCKCURRENTTASK 33 Cette fonction permet de verrouiller ou déverrouiller la tâche courante.
SETTASKQUEUE 34 Cette fonction permet d'associer la structure d'une file d'attente d'une tâche spécifié avec la tâche spécifié.
GETTASKQUEUE 35 Cette fonction permet de retourner un Handle à la structure de file d'attente de tâche pour la tâche spécifié.
GETCURRENTTASK 36 Cette fonction permet de demander le Handle de la tâche courante.
GETCURRENTPDB 37 Cette fonction permet de demander l'adresse du sélecteur de programme de base de données DOS (PDB).
SETTASKSIGNALPROC 38 Cette fonction permet d'allouer une application à installer dans une fonction d'appel en arrière pour la signification d'événements dans le cycle de vie d'une tâche.
ENABLEDOS 41 Cette fonction permet d'installer un gestion d'interruption Windows pour les interruptions 00h, 02h, 04h, 06h, 07h, 21h, 24h, 2Fh, 3Eh et 75h.
DISABLEDOS 42 Cette fonction permet de désinstaller le gestion d'interruption Windows des interruptions 00h, 02h, 04h, 06h, 07h, 21h, 24h, 2Fh, 3Eh et 75h et les remplaces par les originaux.
LOADMODULE 45 Cette fonction permet de charger et d'exécution une application Windows ou crée un nouvel instance dans un application Windows existante.
FREEMODULE 46 Cette fonction permet de décrémenter le compteur de référence du module chargé.
GETMODULEHANDLE 47 Cette fonction permet de demander le Handle du module spécifié.
GETMODULEUSAGE 48 Cette fonction permet de demander le compteur de référence du module spécifié.
GETMODULEFILENAME 49 Cette fonction permet de demander le nom complet de chemin et le nom de fichier pour un fichier exécutable contenu dans le module spécifié.
GETPROCADDRESS 50 Cette fonction permet de demander l'adresse d'une fonction d'exportation d'une bibliothèque de liens dynamique (DLL).
MAKEPROCINSTANCE 51 Cette fonction permet de retourner l'adresse du code prolog pour exporté une fonction.
FREEPROCINSTANCE 52 Cette fonction permet de libérer la fonction spécifié des limites de segment de données de la fonction MakeProcInstance.
CALLPROCINSTANCE 53 Cette fonction permet d'appeler un pointeur de la paire de registres ES:BX dans le champ d'une structure WND.
GETINSTANCEDATA 54 Cette fonction permet de copier les données de l'instance précédente d'une application dans une région de données de l'instance courante.
CATCH 55 Cette fonction permet de copier l'état de tous les registres systèmes et les instructions de pointeur dans le tampon spécifié.
THROW 56 Cette fonction permet de restituer l'environnement d'exécution des valeurs sauvegardés d'un tableau spécifié.
GETPROFILEINT 57 Cette fonction permet de demander la valeur d'un entier dans une entrée d'une section spécifié d'un fichier d'initialisation (WIN.INI).
GETPROFILESTRING 58 Cette fonction permet de demander la chaine de caractères associé avec un tableau dans une section spécifié dans un fichier d'initialisation (WIN.INI).
WRITEPROFILESTRING 59 Cette fonction permet de copier une chaine de caractères dans une section spécifié d'un fichier d'initialisation de Windows (WIN.INI)
FINDRESOURCE 60 Cette fonction permet de demander l'emplacement d'une ressource dans un fichier de ressource spécifié.
LOADRESOURCE 61 Cette fonction permet de charger la ressource spécifié dans la mémoire global.
LOCKRESOURCE 62 Cette fonction permet de verrouiller une ressource spécifié.
FREERESOURCE 63 Cette fonction permet de décrémenter le compteur de référence de la ressource chargé.
ACCESSRESOURCE 64 Cette fonction permet d'ouvrir un fichier exécutable spécifié et de déplacer le pointeur de fichier au début de la ressource spécifié.
SIZEOFRESOURCE 65 Cette fonction permet de retourner la taille, en octets, de la ressource spécifié.
ALLOCRESOURCE 66 Cette fonction permet d'allouer de la mémoire à une ressource.
SETRESOURCEHANDLER 67 Cette fonction permet d'installer une fonction d'appel d'un gestionnaire de chargement de ressource.
INITATOMTABLE 68 Cette fonction permet d'initialiser la table d'Atom local et fixe la taille spécifié.
FINDATOM 69 Cette fonction permet de rechercher dans un table d'Atom local la chaine de caractères spécifié et demande l'Atom associé avec cette chaine de caractères.
ADDATOM 70 Cette fonction permet d'ajouter une chaine de caractères ASCIZ à l'Atom local.
DELETEATOM 71 Cette fonction permet de décrémenter le compteur de référence de chaine de caractères d'Atom local.
GETATOMNAME 72 Cette fonction permet de demander une copie de la chaine de caractères associé avec l'Atom local spécifié.
GETATOMHANDLE 73 Cette fonction permet de demander le Handle de l'Atom spécifié.
OPENFILE 74 Cette fonction permet de créer, d'ouvrir, de réouvrir ou de supprimer un fichier.
OPENPATHNAME 75 Cette fonction permet d'ouvrir un fichier avec un chemin spécifié.
DELETEPATHNAME 76 Cette fonction permet de supprimer le fichier du chemin spécifié.
RESERVED1 77 Cette fonction est une entrée réservé pour de future développement.
RESERVED2 78 Cette fonction est une entrée réservé pour de future développement.
RESERVED3 79 Cette fonction est une entrée réservé pour de future développement.
RESERVED4 80 Cette fonction est une entrée réservé pour de future développement.
_LCLOSE 81 Cette fonction permet de fermer le fichier Handle spécifié.
_LREAD 82 Cette fonction permet d'effectuer la lecture de données dans un fichier spécifié.
_LCREAT 83 Cette fonction permet de créer ou ouvrir un fichier spécifié.
_LLSEEK 84 Cette fonction permet de positionner le pointeur du fichier Handle spécifié.
_LOPEN 85 Cette fonction permet d'ouvrir un fichier existant et de fixer le pointeur de fichier au début du fichier.
_LWRITE 86 Cette fonction permet d'effectuer l'écriture de données du fichier spécifié.
RESERVED5 87 Cette fonction est une entrée réservé pour de future développement.
LSTRCPY 88 Cette fonction permet de copier une chaine de caractères dans un tampon.
LSTRCAT 89 Cette fonction permet d'ajouter une chaine de caractères à une autre.
LSTRLEN 90 Cette fonction permet de retourner la longueur, en octets, de la chaine de caractères spécifié.
INITTASK 91 Cette fonction permet d'initialiser la tâche pour l'ajustement de registre, de ligne de commande et pour l'initialisation du tas.
GETTEMPDRIVE 92 Cette fonction permet de demander la lettre de l'unité de disque de l'application utilisant les fichiers temporaires.
GETCODEHANDLE 93 Cette fonction permet de demander lequel des segments de code contient la fonction spécifié.
DEFINEHANDLETABLE 94 Cette fonction permet de trouver l'adresse d'un segment sans avoir a effectuer d'appel au noyau de Windows. Elle est utilisé par la division des Applications de Microsoft afin d'accélérer l'utilisation de la mémoire paginée (EMM).
LOADLIBRARY 95 Cette fonction permet d'effectuer le chargement du module de bibliothèque spécifié.
FREELIBRARY 96 Cette fonction permet de décrémenter le compteur de référence du chargeur de module de bibliothèque.
GETTEMPFILENAME 97 Cette fonction permet de demander un nom de fichier créer temporairement.
GETLASTDISKCHANGE 98 Cette fonction permet de demander l'état du changement d'une unité de disque.
GETLPERRMODE 99 Cette fonction permet de retourner un long pointeur du segment de données du KERNEL en octets lequel indique si Windows est en mode d'erreur.
VALIDATECODESEGMENTS 100 Cette fonction permet de tester tous les segments de code pour l'écriture aléatoire de mémoire.
NOHOOKDOSCALL 101 Cette fonction permet d'appeler directement l'interruption 21h du noyau du système d'exploitation DOS sans désactiver les interruptions logiciels (IRQ).
DOS3CALL 102 Cette procédure permet d'effectuer un appel à l'interruption 21h du noyau du système d'exploitation DOS.
NETBIOSCALL 103 Cette procédure permet d'appeler une application avec l'interruption 5Ch (NetBIOS)
GETCODEINFO 104 Cette fonction permet de demander un pointeur sur la structure d'informations contenant le segment de code.
GETEXEVERSION 105 Cette fonction permet de demander la version Windows étendue pour la tâche actuellement exécuté.
SETSWAPAREASIZE 106 Cette fonction permet de fixer la quantité de mémoire qu'une application utilise pour le segment de code.
SETERRORMODE 107 Cette fonction permet de contrôler si le gestionnaire de Windows utilise l'interruption 24h pour la gestion de ses erreurs ou appel un gestionnaire d'application utilisateur.
SWITCHSTACKTO 108 Cette fonction permet de changer la pile de la tâche courante dans le segment de code spécifié.
SWITCHSTACKBACK 109 Cette fonction permet de restituer la pile de la tâche courante et annuler l'effet de la fonction SWITCHSTACKTO.
PATCHCODEHANDLE 110 Cette fonction permet de modifier le code prolog d'un chargeur d'application.
GLOBALWIRE 111 Cette fonction permet de convertir un pointeur de processus 32 bits après une allocation de mémoire.
GLOBALUNWIRE 112 Cette fonction permet de restituer la convertion d'un pointeur de processus 32 bits après une allocation de mémoire.
__AHSHIFT 113 Cette fonction permet de déplacer sur le troisième prochain sélecteur de segment supérieur à 64 Ko
__AHINCR 114 Cette fonction permet de déplacer sur le huitième prochain sélecteur de segment supérieur à 64 Ko
OUTPUTDEBUGSTRING 115 Cette fonction permet d'afficher la chaine de caractères spécifié dans un terminal de déboguage si un débogueur est exécuté.
INITLIB 116 Cette fonction permet d'appeler le code de démarrage d'une bibliothèque DLL.
OLDYIELD 117 Cette fonction permet de revenir à la tâche précédante avant que la fonction YIELD soit exécuté.
GETTASKQUEUEDS 118 Cette fonction permet de déplacer un sélecteur de file d'attente des tâches, pour la tâche courante, dans le registre de segment DS.
GETTASKQUEUEES 119 Cette fonction permet de déplacer un sélecteur de file d'attente des tâches, pour la tâche courante, dans le registre de segment ES.
UNDEFDYNLINK 120 Cette fonction permet si c'est un exécutable Windows (DLL ou une application) contenant un module de lien dynamique ordinaire ne pouvant être résolu, de réallouer le segment du KERNEL.
LOCALSHRINK 121 Cette fonction rapetisser le tas local du segment spécifié.
ISTASKLOCKED 122 Cette fonction permet d'indiquer si la tâche courante est verrouillé.
KBDRST 123 Cette fonction permet d'appeler directement le gestionnaire de l'interruption 09h (IRQ1) du pilote «KEYBOARD.DRV».
ENABLEKERNEL 124 Cette fonction permet de réactiver les services de l'interruption 21h du DOS.
DISABLEKERNEL 125 Cette fonction permet de désactiver les services de l'interruption 21h du DOS.
MEMORYFREED 126 Cette fonction permet de compacter et rejeter des champs dans la structure d'information du tas global (Burgermaster).
GETPRIVATEPROFILEINT 127 Cette fonction permet de demander la valeur d'un entier dans une entrée de la section spécifié d'un fichier d'intialisation spécifié.
GETPRIVATEPROFILESTRING 128 Cette fonction permet de demander une chaine de caractères de la section spécifié d'un fichier d'initialisation spécifié.
WRITEPRIVATEPROFILESTRING 129 Cette fonction permet de copier une chaine de caractères dans la section spécifié d'un fichier d'initialisation spécifié.
FILECDR 130 Cette fonction permet d'installer une fonction utilisateur étant appelé si un changement de fichier système se produit, comme la création ou la suppression.
GETDOSENVIRONMENT 131 Cette fonction permet de retourner un pointeur long de la chaine de caractères d'environnement de la tâche courante.
GETWINFLAGS 132 Cette fonction permet de demander le système Windows courant et la configuration mémoire.
GETEXEPTR 133 Cette fonction permet d'accepter un gestionnaire de différent types et retourne la correspondance du gestionnaire.
GETWINDOWSDIRECTORY 134 Cette fonction permet de demander le chemin du répertoire de Windows.
GETSYSTEMDIRECTORY 135 Cette fonction permet de demander le chemin du répertoire des fichiers systèmes de Windows.
GETDRIVETYPE 136 Cette fonction permet de demander si une unité de disque est amovible, fixe ou fait partie d'un réseau à distance.
FATALAPPEXIT 137 Cette procédure permet d'afficher la boite de dialogue d'erreur fatal amenant la terminaison anormale du programme.
GETHEAPSPACES 138 Cette fonction permet de calculer les ressources systèmes actuellement disponible.
DOSIGNAL 139 Cette fonction permet d'envoyer un signal de Ctrl+Break à la tâche de la fenêtre courante.
SETSIGHANDLER 140 Cette fonction permet d'installer ou d'enlever une fonction de gestion de signal pour la tâche actuellement exécuté.
INITTASK1 141 Cette fonction permet de fixer la valeur d'un pointeur de fonction spécifié, lequel si elle n'est pas nulle, doit être appelé par l'initialisation de la tâche.
DIRECTEDYIELD 150 Cette fonction permet d'arrêter la tâche spécifié et démarrer n'importe quel tâche en attendant.
WINOLDAPCALL 151 Cette fonction permet d'appeler des applications DOS en mode d'exécution réel ou standard.
GETNUMTASKS 152 Cette fonction permet de demander le nombre de tâche actuellement exécuté.
GLOBALNOTIFY 154 Cette fonction permet d'installer une procédure d'avertissement pour la tâche courante.
GETTASKDS 155 Cette fonction permet de demander l'instance (segment de données ou DGROUP) de la tâche actuellement exécuté.
LIMITEMSPAGES 156 Cette fonction permet de limiter le nombres de pages de mémoires EMS.
GETCURPID 157 Cette fonction permet de demander l'identificateur de processus courant de la tâche courante.
ISWINOLDAPTASK 158 Cette fonction permet de demander si la tâche appartient à un module de Windows (WINOLDAP) et si c'est le cas, si c'est une application DOS.
GLOBALHANDLENORIP 159 Cette fonction permet de demander le Handle de l'objet de mémoire global avec le sélecteur spécifié.
EMSCOPY 160 Cette fonction de compatibilité avec Windows 2.x permet d'effectuer une copie de mémoire EMS (Expanded Memory Support).
LOCALCOUNTFREE 161 Cette fonction permet de retourner le nombre d'octets de libre dans le tas spécifié par le registre DS.
LOCALHEAPSIZE 162 Cette fonction permet de retourner le nombre d'octets total (de libre et d'utilisé) dans le tas spécifié par le registre DS.
GLOBALLRUOLDEST 163 Cette fonction permet de déplacer un objet de mémoire global dans une ancienne position (LRU) de mémoire.
GLOBALLRUNEWEST 164 Cette fonction permet de déplacer un objet de mémoire global dans une nouvelle position (LRU) de mémoire.
A20PROC 165 Cette fonction permet d'appeler la procédure de ligne A20 pour le mode réel. Ne fait rien en mode d'exécution standard ou étendue.
WINEXEC 166 Cette fonction permet d'exécution l'application spécifié.
GETEXPWINVER 167 Cette fonction permet de demander le numéro de version de Windows requis au minimum pour le module spécifié.
DIRECTRESALLOC 168 Cette fonction permet d'allouer une ressource directement «à la volé».
GETFREESPACE 169 Cette fonction permet de balayer le tas global et de retourner le nombre d'octets de mémoire actuellement disponible.
ALLOCCSTODSALIAS 170 Cette fonction permet de convertir un sélecteur de segment de code à un segment de données afin de pouvoir être utilisé pour exécuté du code dans un segment de données.
ALLOCDSTOCSALIAS 171 Cette fonction permet de convertir un sélecteur de segment de données à un segment de code afin de pouvoir être utilisé pour segment de code pour des données.
ALLOCALIAS 172 Cette fonction permet de convertir un sélecteur de segment de code à un segment de données afin de pouvoir être utilisé pour exécuté du code dans un segment de données.
__ROMBIOS 173 Cette fonction permet de retourner l'adresse de segment de code du BIOS en ROM.
__A000H 174 Cette fonction permet de retourner l'adresse de segment de code du mode réel A000h, généralement utilisé par l'affichage graphique de haute résolution.
ALLOCSELECTOR 175 Cette fonction permet d'allouer un nouveau sélecteur.
FREESELECTOR 176 Cette fonction permet de libérer un sélecteur originalement alloué par la fonction AllocSelector ou AllocDStoCSAlias.
PRESTOCHANGOSELECTOR 177 Cette fonction permet de générer un sélecteur de code correspondant au sélecteur de données, ou un sélecteur de données correspondant à un sélecteur de code.
__WINFLAGS 178 Cette fonction permet de demander le système Windows courant et la configuration mémoire pour les exécutables Windows en ROM.
__D000H 179 Cette fonction permet de retourner l'adresse de segment de code du mode réel D000h.
LONGPTRADD 180 Cette fonction permet de modifier l'adresse de base d'un pointeur long par ajout d'un deuxième paramètre dans l'adresse de base courant d'un sélecteur d'un premier paramètre.
__B000H 181 Cette fonction permet de retourner l'adresse de segment de code du mode réel B000h.
__B800H 182 Cette fonction permet de retourner l'adresse de segment de code du mode réel B800h.
__0000H 183 Cette fonction permet de retourner l'adresse de segment de code du mode réel 0000h.
GLOBALDOSALLOC 184 Cette fonction permet d'allouer de la mémoire global étant accessible pour un programme DOS en mode réel.
GLOBALDOSFREE 185 Cette fonction permet de libérer un objet de mémoire global précédemment alloué par la fonction GlobalDosAlloc.
GETSELECTORBASE 186 Cette fonction permet de demander l'adresse linéaire de base d'un sélecteur de mode protégé.
SETSELECTORBASE 187 Cette fonction permet de fixer l'adresse linéaire de base d'un sélecteur de mode protégé.
GETSELECTORLIMIT 188 Cette fonction permet de demander la limite d'un sélecteur de mode protégé, laquelle est le dernier déplacement légal dans le segment correspondant.
SETSELECTORLIMIT 189 Cette fonction permet de fixer la limite d'un sélecteur de mode protégé.
__E000H 190 Cette fonction permet de retourner le segment de code du mode réel E000h.
GLOBALPAGELOCK 191 Cette fonction permet d'incrémenter le compteur de page de verroue de la mémoire associé avec le sélecteur global spécifié.
GLOBALPAGEUNLOCK 192 Cette fonction permet de déverouiller l'objet de mémoire globale spécifié.
__0040H 193 Cette fonction permet de retourner le segment de code du mode réel 0040h.
__F000H 194 Cette fonction permet de retourner le segment de code du mode réel F000h.
__C000H 195 Cette fonction permet de retourner le segment de code du mode réel C000h.
SELECTORACCESSRIGHTS 196 Cette foncton permet de demander ou de fixer des informations et des accès au sélecteur de mode protégé.
GLOBALFIX 197 Cette fonction permet de prévenir l'objet de mémoire global donnée contre un mouvement de mémoire linéaire.
GLOBALUNFIX 198 Cette fonction permet d'annuler les effets d'une fonction GlobalFix et d'allouer l'objet de mémoire global a être déplacé dans la mémoire linéaire.
SETHANDLECOUNT 199 Cette fonction permet de changer le nombre de fichiers Handle disponible pour la tâche.
VALIDATEFREESPACES 200 Cette fonction permet de vérifier les segments libres dans la mémoire afin de valider le contenu.
REPLACEINST 201 Cette fonction permet d'effectuer un remplacement d'instruction mais n'est pas supporté en mode standard ou étendue.
REGISTERPTRACE 202 Cette fonction permet d'installer une fonction de gestion d'avertissement quand elle est appelé par un événement.
DEBUGBREAK 203 Cette procédure permet de provoquer une exception sur un point d'arrêt dans le processus courant.
SWAPRECORDING 204 Cette fonction permet de démarrer ou d'arrêter l'enregistrement de données à propos d'échange mémoire.
CVWBREAK 205 Cette fonction permet d'effectuer un arrêt lors de son utilisation dans l'interface de déboguage de Windows.
ALLOCSELECTORARRAY 206 Cette fonction permet d'allouer une tableau continue de descripteurs de segment et retourne un sélecteur au premier descripteur du tableau.
ISDBCSLEADBYTE 207 Cette fonction permet de demander si un caractère spécifié est un octet de tête, le premier octet d'un caractère est un DBCS (Double-Byte Character Set).
WOWWAITFORMSGANDEVENT 262 Cette fonction permet d'attendre la paire, événement et message, dans une boucle PeekMessage.
WOWMSGBOX 263 Cette fonction permet d'afficher une boite de message.
LOCALHANDLEDELTA 310 Cette fonction permet de fixer le nombre d'entrées de gestionnaires (HANDLE) déplacable à allouer.
GETSETKERNELDOSPROC 311 Cette fonction permet d'allouer un changement d'adresse du gestionnaire d'interruption 21h (INT 21h) lorsque Windows se fait appeler les fonctions Dos3Call() ou NoHookDosCall().
DEBUGDEFINESEGMENT 314 Cette fonction permet de fournir des informations de segment de déboguage à un débogueur externe comme WDEB386 ou SoftIce pour Windows soit l'équivalent de l'interruption 41h, fonction 50h.
WRITEOUTPROFILES 315 Cette fonction permet de vider les tampons du fichier de profile (.INI) sur le disque.
GETFREEMEMINFO 316 Cette fonction permet de retourner le nombre de pages de libres et de déverouiller, soit l'équivalent de l'interruption 31h, Fonction 0500h.
FATALEXITHOOK 318 Cette fonction permet d'allouer à une application l'installation d'un crochet système appeler si une application appel la fonction FatalExit().
FLUSHCACHEDFILEHANDLE 319 Cette fonction permet de rechercher dans le cache le module spécifié, et s'il est trouvé, passe le Handle du fichier associé à la fonction de fermeture de fichier DOS (Interruption 21h, Fonction 3Eh).
ISTASK 320 Cette fonction permet de demander si la tâche spécifié est actuellement dans la tâche courante.
ISROMMODULE 323 Cette fonction permet de demander si le Handle du module spécifié est dans la version ROM de Windows.
LOGERROR 324 Cette fonction permet d'afficher le numéro d'erreur spécifié.
LOGPARAMERROR 325 Cette fonction permet d'afficher le numéro d'erreur spécifié avec les paramètres spécifiés.
ISROMFILE 326 Cette fonction permet de demander si le Handle du fichier spécifié est dans la version ROM de Windows.
K327 (alias HANDLEPARAMERROR) 327 Cette fonction permet d'indiquer un pointeur vers une table de structure de paramètres d'erreur de gestionnaire.
_DEBUGOUTPUT 328 Cette fonction permet de sortir des informations de déboguage.
K329 (alias DEBUGFILLBUFFER) 329 Cette fonction permet de remplir le tampon spécifié avec la valeur, en octet, 0F9h.
THHOOK 332 Cette variable pointe sur un pointeur long de structure du segment du noyau.
ISBADREADPTR 334 Cette fonction permet de demander si ce bloc de mémoire est autorisé en lecture.
ISBADWRITEPTR 335 Cette fonction permet de demander si ce bloc de mémoire est autorisé en écriture.
ISBADCODEPTR 336 Cette fonction permet de demander si le pointeur spécifié pointe vers un mauvais segment de code.
ISBADSTRINGPTR 337 Cette fonction permet de demander si un pointeur long correspond à une chaine de caractères ASCIZ (avec une terminaison de caractère NULL).
HASGPHANDLER 338 Cette fonction permet permet de retourner TRUE si une faute d'instruction est provoqué par un paramètre invalide.
DIAGQUERY 339 Cette fonction permet d'indiquer si Windows a été lancé avec le paramètre «WIN /B» (TRUE), lequel laisse des traçes du démarrage dans un journal de bord, sinon FALSE.
DIAGOUTPUT 340 Cette fonction permet d'écrire une chaine de caractères à la fin du fichier BOOTLOG.TXT, si Windows a été lancé avec le paramètre «WIN /B».
TOOLHELPHOOK 341 Cette fonction permet d'installer une fonction de gestion d'avertissement quand elle est appelé par événement et retourne l'adresse du gestionnaire d'avertissement précédant.
__GP 342 Cette variable permet d'indiquer un pointeur vers une table de structures de certaines modules Windows pour les traitements de paramètre de validation.
REGISTERWINOLDAPHOOK 343 Cette fonction permet de passer un pointeur à un tableau de pointeurs de fonctions.
GETWINOLDAPHOOKS 344 Cette fonction permet de retourner une simple valeur étant fixé avec RegisterWinOldApHook().
ISSHAREDSELECTOR 345 Cette fonction permet de demander si le sélecteur est partagé, et si c'est le cas, appartient-il à la bibliothèque de liens dynamiques (DLL).
ISBADHUGEREADPTR 346 Cette fonction permet de demander si ce bloc de mémoire avec un modèle de mémoire HUGE est autorisé en lecture.
ISBADHUGEWRITEPTR 347 Cette fonction permet de demander si ce bloc de mémoire avec un modèle de mémoire HUGE est autorisé en écriture.
HMEMCPY 348 Cette fonction permet de copier un tampon source dans un tampon de destination du nombres d'octets spécifiés.
_HREAD 349 Cette fonction permet d'effectuer la lecture de données dans le fichier spécifié.
_HWRITE 350 Cette fonction permet d'effectuer l'écriture de données dans le fichier spécifié.
BUNNY_351 351 Cette fonction permet de changer l'adresse du gestionnaire de faute de protection avec un routine différente lors de la fermeture de Windows.
LSTRCPYN 353 Cette fonction permet d'effectuer une copie du nombre de caractères spécifié d'une chaine de caractères vers un tampon en mémoire.
GETAPPCOMPATFLAGS 354 Cette fonction permet de retourner les drapeaux de compatibilités avec Windows 3.1 pour la tâche spécifié ou courante.
GETWINDEBUGINFO 355 Cette fonction permet de demander les informations de déboguage système pour la version de débogueur de l'environnement graphique de Windows 3.1.
SETWINDEBUGINFO 356 Cette fonction permet de fixer les informations de déboguage système pour la version de débogueur de l'environnement graphique de Windows 3.1.
FARSETOWNER 403 Cette fonction permet de changer le propriétaire d'un bloc de tas global de Windows.
FARGETOWNER 404 Cette fonction permet de demander le propriétaire d'un item de tas global de Windows.
WOW16CALL 500  
KDDBGOUT 501  
WOWGETNEXTVDMCOMMAND 502  
WOWREGISTERSHELLWINDOWHANDLE 503  
WOWLOADMODULE 504  
WOWQUERYPERFORMANCECOUNTER 505  
WOWCURSORICONOP 507  
WOWFAILEDEXEC 508  
WOWCLOSECOMPORT 509  
WOWKILLREMOTETASK 511  
WOWQUERYDEBUG 512  
LOADLIBRARYEX32W 513  
FREELIBRARY32W 514  
GETPROCADDRESS32W 515  
GETVDMPOINTER32W 516  
CALLPROC32W 517  
_CALLPROCEX32W 518  
__MOD_KERNEL 520  
__MOD_DKERNEL 521  
__MOD_USER 522  
__MOD_DUSER 523  
__MOD_GDI 524  
__MOD_DGDI 525  
__MOD_KEYBOARD 526  
__MOD_SOUND 527  
__MOD_SHELL 528  
__MOD_WINSOCK 529  
__MOD_TOOLHELP 530  
__MOD_MMEDIA 531  
__MOD_COMMDLG 532  
EXITWINDOWSEXECCONTINUE 540  
WOWSETEXITONLASTAPP 541  


Voir également

Système d'exploitation - OS/2 - Introduction

Dernière mise à jour: Jeudi, le 19 août 2010