Section courante

A propos

Section administrative du site

Voici un tableau de référence des différents mots réservés du C# (C Sharp) :

Nom Description
ABSTRACT Ce mot réservé permet d'identifier des classes et des méthodes de types abstraites.
AS Ce mot réservé permet d'associer un type de données différents (cast) lors de l'utilisation d'une variable.
BASE Ce mot réservé permet d'accéder aux membres de la base d'une classe (classe parent) lorsqu'on est dans une classe enfant.
BOOL Ce mot réservé identifie le type de données «Booléen».
BREAK Ce mot réservé permet d'interrompre une boucle ou une instruction «switch».
BYTE Ce mot réservé identifie le type de données «octet».
CASE Ce mot réservé permet d'identifier un cas dans un mot réservé «switch».
CATCH Ce mot réservé permet la gestion des erreurs.
CHAR Ce mot réservé identifie le type de données de caractère.
CHECKED Ce mot réservé permet d'activer la vérification du débordement de valeur supporté par le type de données lorsqu'on effectue des traitements mathématique ou de conversion.
CLASS Ce mot réservé identifie un objet (classe).
CONST Ce mot réservé permet de définir une constante.
CONTINUE Ce mot réservé permet de recommencer au début d'une boucle.
DECIMAL Ce mot réservé identifie le type de données de décimal.
DEFAULT Ce mot réservé permet d'exécuter un cas par défaut si les autres ne sont pas correspondant dans une mot réservé «switch» ou de demander la valeur par défaut d'un type de données.
DELEGATE Ce mot réservé permet d'effectuer une déclaration de type de référence pour encapsuler un nom ou une méthode anonyme.
DO Ce mot réservé permet d'effectuer une boucle avec un mot réservé «while».
DOUBLE Ce mot réservé identifie le type de données réel de double précision.
ELSE Ce mot réservé permet d'effectuer une situation contraire à la condition «if».
ENUM Ce mot réservé permet d'identifier un type de données d'énumération.
EVENT Ce mot réservé permet de définir un événement.
EXPLICIT Ce mot réservé permet de définir un type de données pour un opérateur utilisateur lorsqu'on effectue les conversions de type (cast).
EXTERN Ce mot réservé permet de déclarer une méthode externe comme par exemple lorsqu'on définit une API de Windows.
FALSE Ce mot réservé est une constante indiquant «faux» (false).
FINALLY Ce mot réservé indique une partie exécuté de façon générale dans un traitement d'exception et d'erreur.
FIXED Ce mot réservé permet d'empêcher que la variable soit déplacable en mémoire et ainsi ne se ramasse pas dans le ramasse-miette (Garbage Collector).
FLOAT Ce mot réservé permet d'identifier le type de données de «float».
FOR Ce mot réservé permet d'effectuer une compteur de boucle.
FOREACH Ce mot réservé permet d'effectuer une compteur de boucle pour chacun des éléments d'un tableau.
GOTO Ce mot réservé permet de faire un saut d'exécution à une étiquette.
IF Ce mot réservé permet d'effectuer le traitement d'une condition.
IMPLICIT Ce mot réservé permet de définir un type de données pour un opérateur utilisateur.
IN Ce mot réservé permet d'effectuer un teste sur des ensembles.
INT Ce mot réservé identifie le type de données d'entier.
INTERFACE Ce mot réservé permet de définir une zone de définition des méthodes modèle pour une classe (interface).
INTERNAL Ce mot réservé permet d'accéder au modificateur de type d'un membre.
IS Ce mot réservé permet de vérifier si le type de données est compatible avec celui spécifié.
LOCK Ce mot réservé permet d'indiquer l'exécution d'un bloc d'instruction dans un contexte de section critique.
LONG Ce mot réservé identifie le type de données d'entier long.
NAMESPACE Ce mot réservé permet de définir un espace de noms.
NEW Ce mot réservé permet de créer un objet.
NULL Ce mot réservé est une constante indiquant «nulle».
OBJECT Ce mot réservé est un identificateur de type de données étant l'ancêtre tous les types définit en C#. En somme, on peut dire qu'il s'agit du père à tous.
OPERATOR Ce mot réservé permet de définir un opérateur dans une classe ou une déclaration de structure.
OUT Ce mot réservé permet d'indiquer un passage de paramètre par référence.
OVERRIDE Ce mot réservé permet d'indiquer de modifier ou d'étendre une classe existante. On peut voir cette instruction comme une façon de construire une même classe en plusieurs parties distinct dans le code source.
PARAMS Ce mot réservé permet d'indiquer une méthode avec un nombre d'arguments variables. On parle donc d'une méthode pouvant aussi bien avoir 1, 2, 3, 5, 10 ou 27 paramètres ou toutes autres nombres de paramètres souhaité par l'utilisateur de cette méthode.
PRIVATE Ce mot réservé permet de spécifier qu'un objet ou une variable est de type privé et seulement accessible par les méthodes de la classe.
PROTECTED Ce mot réservé permet de rendre accessible des éléments d'une classe uniquement par la classe et à ses filles.
PUBLIC Ce mot réservé permet de spécifier qu'un objet ou une variable est de type public ou accessible à tous.
READONLY Ce mot réservé permet d'indiquer que le champs peut seulement être modifié dans la partie déclarative ou le constructeur d'une même classe.
REF Ce mot réservé permet d'indiquer un passage de paramètre par référence. Cependant les paramètres, utilisant se mot, sont traités avant ceux du «out».
RETURN Ce mot réservé permet de terminer une fonction avec une valeur optionnel.
SBYTE Ce mot réservé identifie le type de données d'entier court.
SEALED Ce mot réservé permet d'indiquer qu'il est impossible d'hériter de la classe spécifié.
SHORT Ce mot réservé identifie le type de données d'entier court.
SIZEOF Ce mot réservé permet d'indiquer la taille d'une variable ou d'un type de données.
STATIC Ce mot réservé permet de rendre disponible une fonction ou variable d'une classe de façon global comme si elle se trouvait en dehors de la classe elle-même.
STRING Ce mot réservé identifie le type de données de chaine de caractères.
STRUCT Ce mot réservé permet d'identifier une structure de données (un enregistrement).
SWITCH Ce mot réservé permet d'effectuer des testes de cas.
THIS Ce mot réservé permet de se référer directement à un élément, variable ou fonction de la classe courante.
THROW Ce mot réservé permet de déclencher une exception.
TRUE Ce mot réservé est une constante indiquant «vrai» (true).
TRY Ce mot réservé débute une bloc devant être surveiller par des exceptions.
TYPEOF Ce mot réservé permet de déterminer un type de variable.
UINT Ce mot réservé identifie le type de données de nombre naturel.
ULONG Ce mot réservé identifie le type de données de nombre naturel long.
UNCHECKED Ce mot réservé permet de désactiver la vérification du débordement de valeur supporté par le type de données lorsqu'on effectue des traitements mathématique ou de conversion sur l'objet courant.
UNSAFE Ce mot réservé permet d'indiquer un contexte non-sûre, lequel est requis pour des opérations sur les pointeurs.
USHORT Ce mot réservé identifie le type de données de nombre naturel court.
USING Ce mot réservé permet de définir des alias dans des espaces de noms ou l'utilisation d'un objet dans un bloc.
VIRTUAL Ce mot réservé permet de définir une fonction pouvant être remplacer par une nouvelle fixation de classe.
VOID Ce mot réservé permet de définir un type n'ayant aucun type.
WHILE Ce mot réservé permet de définir une boucle.


Dernière mise à jour : Mardi, le 26 janvier 2016