Section courante

A propos

Section administrative du site

Introduction

Le langage de programmation HTML c'est le langage par excellence pour présenter du contenu sur l'Internet grâce aux navigateurs Chrome, FireFox, Internet Explorer, Konqueror, Netscape, Opera et Safari ! Il est au centre de nombreux aux langages de script serveur spécialisé (PHP, ASP .NET, JSP, ColdFusion,...) pour générer du code HTML. Et il support, de façon native, pour créer une certaine interactivé dans les pages, du code JavaScript et parfois VBScript.

Le HTML, bien qu'innovateur, a subi de nombreux changements de cap au fil de ses versions. D'une part, après la version 4, où l'utilisation des tableaux (balise TABLE) étaient la solution miracle pour afficher une présentation plus découper des sites, il fit place par la suite à la balise «div» laquelle permettait d'obtenir des résultats d'affichages plus rapides dans la plupart des navigateurs à l'exception d'Opera. Cette transition ne fut pas sans surprise, à cause, entre autres, que certaines versions du navigateur d'Internet Explorer, ce conformait beaucoup moins aux normes et standard que les autres navigateurs de l'industrie.

HTML 2 et 3

Dans les versions HTML 2 et 3, étant donné les débits réseau très lents passant par exemple par modem téléphonique, on bafouait délibérément les règles, en évitant de mettre, par exemple, les guillemets dans les paramètres, afin de diminuer la taille des pages HTML. L'utilisation du JavaScript était timide et son résultat était souvent incertain. La guerre entre Netscape et IE rendait parfois les choses assez difficiles.

HTML 4

La version 4, fit apparaitre la balise «IFRAME», laquelle rendaient plus fluide deux pages Web séparé.

XHTML

Le HTML version 4 fut progressivement abandonnée au profit de XHTML 1.0, laquelle étaient beaucoup plus consistant dans ça formulation. Il avait le grand avantage de prendre pour acquis que tout ce qui y a un début, a nécessairement une fin. Ce petit détail avait l'avantage de pouvoir détecter les problèmes potentiels d'affichages avec certains navigateurs Web si on se conformait à la norme du w3c. La normalisation prit le dessus un moment et le code plus simple aussi. On croyait à cette époque qu'un XHTML 2.0 allait sortir et que le HTML 5 n'était plus une optique à envisager.

HTML 5

Puis, à la grande surprise, le HTML5 resurgit comme un fantôme du passé, et devient très séduisant que par son !DOCTYPE plus simple, un support de toutes les balises précédentes et l'apparition de la fabuleuse balise CANVAS. Cette dernière ouvre la porte à d'immenses possibilités, ainsi le HTML5 permet finalement de ne plus utilisé de Flash d'Adobe pour produire de nombreux effets spéciaux non supportés par l'iPhone ou l'iPad. De plus, également grâce à cette dernière, l'utilisation de la virtualisation dans une page Web, comme avec VMWare WSX pour les machines virtuelles sous ESXi, vSphere et WorkStation devient enfin possible sans passer par des plugins supplémentaires. Enfin, des logiciels comme ThinRDP offre la possibilité à l'aide WebSockets, d'AJAX et JSON, d'exploiter le HTML5 pour pouvoir utiliser un Remote Desktop dans une page Web ou le Gate One (http://liftoffsoftware.com/Products/GateOne) pour un émulateur de client de terminal Web SSH. Finalement, l'arrivée des jeux de style professionnel en utilisant uniquement le HTML sans plugins Flash ou Silverlight ou autre est maintenant possible, voir par exemple le jeux «Command & Conqueror Tiberium Alliances», sur le site web «http://alliances.commandandconquer.com/fr/».



Dernière mise à jour : Vendredi, le 15 août 2014