Section courante

A propos

Section administrative du site

Introduction

Le langage PHP est un interpréteur et non pas un compilateur, de nombreuses optimisations et méthode de programmation sont nécessaires pour l'exploiter efficacement.

Voici les techniques d'optimisations les plus communes :

Conclusion

Les bonnes pratiques ne provoque pas nécessairement une performance beaucoup plus rapide, ainsi si vous gagner 1% ou 2% de temps réaction, ce sera déjà beaucoup. De plus, si vous utilisez des microprocesseurs AMD ou Intel étant particulièrement rapide dans la manipulation des chaines de caractères par rapport à d'autres processeurs, vous aurez également des écartes de performances faussant le résultat de 1% ou 5% encore une fois. En revanche, si on s'attaque à la performance applicative et son architecture, on pourra avoir de bien meilleure résultat et cela même avec un code ayant des très mauvaises pratiques. L'algorithme est toujours plus importante que la syntaxe d'un code. Un exemple concret d'algorithme et performance applicative serait l'utilisation de cache à des endroits stratégiques. Vous avez dans ces situations des surprises de 200% ou 300% d'accélérations et vous n'avez qu'à changer que deux ou trois bout de code. Les accélérateurs de PHP jusqu'à la version de PHP 5 provoquait de bien plus grande différence de performance par exemple. L'utilisation de système de cache aussi tendance a plus prometteur qu'un syntaxe différente.

Si vraiment vous n'arrivez toujours pas avoir assez de performances, il faudra alors envisager d'utiliser un langage compilé comme Node.js ou compiler une extension PHP en C par exemple. Une chose est certaine, c'est qu'un débutant, vous arrivant avec la conclusion que de bonne pratique de code résout tous vos problèmes de performances, relève clairement de la naïveté.

Voir également

Langage de programmation - HTML - Bonnes pratiques
Articles - Optimisation pour des sites à haut niveau de trafic

Dernière mise à jour : Dimanche, le 3 août 2014