Section courante

A propos

Section administrative du site

crontab

Table de contrôle actif
Linux Externe

Syntaxe

crontab [-u user] file Crontab de Paul Vixie
crontab [-u user] [-l | -r | -e] [-i] [-s] Crontab de Paul Vixie
crontab file [-u user] Remplace le crontab du fichier. Crontab de Matthew Dillon
crontab - [-u user] Remplace le crontab du stdin. Crontab de Matthew Dillon
crontab -l [user] Liste des crontab pour l'utilisateur. Crontab de Matthew Dillon
crontab -e [user] Éditer le crontab pour l'utilisateur. Crontab de Matthew Dillon
crontab -d [user] Efface le crontab pour l'utilisateur. Crontab de Matthew Dillon
crontab -c dir Répertoire spécifique du crontab. Crontab de Matthew Dillon

Paramètres

Nom Description
-u user Ce paramètre permet d'indiquer le nom de l'utilisateur du crontab à gérer.
-l [user] Ce paramètre permet d'indiquer d'afficher la table du crontab courante sur la sortie standard.
-r Ce paramètre permet d'indiquer de supprimer la table du crontab courante.
-e [user] Ce paramètre permet de modifier la table du crontab courante.
-c dir Ce paramètre permet d'indiquer un répertoire pour le crontab pour une commande d'interpréteur de commande valide. Une pratique courante consiste à exécuter votre commande avec exec pour garder la table de processus non encombrée. Il est également courant de rediriger la sortie vers un fichier de journal de bord. Si vous ne le faites pas et que la commande génère une sortie sur stdout ou stderr, le résultat sera envoyé à l'utilisateur en question. Si vous utilisez ce mécanisme pour des utilisateurs spéciaux, tels que UUCP, vous pouvez créer un alias permettant à l'utilisateur de diriger le courrier vers une autre personne, telle que root ou postmaster.
-i Ce paramètre permet de modifier le paramètre -r pour demander à l'utilisateur une réponse «y/Y» (soit Oui) avant de supprimer la crontab.
-s Ce paramètre permet d'ajouter la chaîne de caractères de contexte de sécurité SELinux actuelle en tant que paramètre MLS_LEVEL au fichier crontab avant la modification ou le remplacement.

Description

Cette commande permet d'installer, supprimer ou d'afficher les tables pour piloter le service cron. Chaque utilisateur peut avoir sa propre table crontab, et bien que ce soit des fichiers dans /var/spool/, ils ne sont pas destinés à être modifiés directement. Les tâches cron peuvent être autorisées ou interdites pour différents utilisateurs. Pour le crontab classique, il existe des fichiers cron.allow et cron.deny. Si le fichier cron.allow existe, vous devez y être répertorié pour pouvoir utiliser cette commande. Si le fichier cron.allow n'existe pas mais que le fichier cron.deny existe, vous ne devez pas être répertorié dans le fichier cron.deny pour pouvoir utiliser cette commande. Si aucun de ces fichiers n'existe, seul le super utilisateur sera autorisé à utiliser cette commande. La deuxième syntaxe de Paul Vixie est l'utilisation de l'authentification PAM, dans laquelle vous définissez des utilisateurs pouvant ou non utiliser crontab et également des tâches cron système à partir de «/etc/cron.d/».

Remarques

Variable d'environnement

Le cron appelle la commande depuis le répertoire HOME de l'utilisateur avec l'interpréteur de commande (/usr/bin/sh). Le cron fournit un environnement par défaut pour chaque interpréteur de commande définit comme ceci :

Variable Description
HOME=user-home-directory Cette variable permet d'indiquer le répertoire de base de l'utilisateur.
LOGNAME=user-login-id Cette variable permet d'indiquer l'identificateur de l'utilisateur.
PATH=/usr/bin:/usr/sbin:. Cette variable permet d'indiquer le chemin de recherche par défaut.
SHELL=/usr/bin/sh Cette variable permet d'indiquer l'emplacement de l'interpréteur de commande.

Fichiers

Fichier Description
/etc/cron.allow Ce fichier permet d'indiquer les utilisateurs de cronjobs actuellement autorisé.
/etc/cron.deny Ce fichier permet d'indiquer les utilisatuers de cronjobs désactivé.

Exemples

La commande permet de modifier les cronjobs actuel de l'utilisateur courant :

crontab -e

L'exemple suivant permet d'afficher les cron actif pour l'utilisateur courant :

crontab -l

Voir également

Articles - Les «cronjobs» : La puissance de la planification
Système d'exploitation - Linux - Références de commandes et de programmes - at
Système d'exploitation - Unix - Références de commandes et de programmes - crontab

Dernière mise à jour : Samedi, le 14 novembre 2015