Section courante

A propos

Section administrative du site

Introduction

Comme la Colecovision est sortie plus tard que ces concurrents, il était possible pour les ingénieurs de Coleco de mettre plus de matériel dans la boîte tout en gardant le coût acceptable. La Colecovision est ainsi alimentée par un processeur Z80A cadencé à 3,58 MHz. Il possède 8 Ko de RAM, 16 Ko de VRAM, un son à trois canaux et une puissante unité d'affichage vidéo (Texas Instruments TMS9928A) offrant 16 couleurs, 32 sprites et une résolution de 256x192 pixels. Le résultat est que lorsque le système est finalement sorti à l'été 1982, il a immédiatement été considéré comme la console de salon la plus avancée sur le plan technologique. Les jeux avaient simplement des graphismes de qualité arcade ! Mais même avec cette supériorité technologique, Coleco a dû faire face à la concurrence des licences de grands succès d'arcade Atari et des simulations sportives réalistes d'Intellivision. Le Coleco n'avait pas assez d'argent pour rivaliser avec Atari pour les grosses licences, alors ils ont obtenu des licences pour les petits jeux avec de solides adeptes comme Mr DO, Lady Bug, Cosmic Avenger et Venture. Et les bonnes relations de Coleco avec Sega ont abouti à une cartouche Zaxxon arborant d'excellents effets en 3D. Mais le meilleur était à venir : un 1er février 1982, Coleco et Nintendo signaient un accord accordant une licence exclusive de six mois pour Donkey Kong ! Leur excellente version a donc été vendue en exclusivité en paquet avec Colecovision pour inciter à l'achat du système, et ça a marché ! La Colecovision a été un succès instantané. Le Coleco a commercialisé différents add-ons pour sa console. Le module d'extension numéro 1 est un adaptateur Atari VCS permettant au Colecovision de lire les cartouches Atari ! Le Coleco a vendu 150 000 adaptateurs Atari en seulement deux mois. Atari a poursuivi Coleco pour 850 millions de dollars, mais a perdu l'affaire. bLe module d'extension numéro 2 est un contrôleur de conduite complet avec volant, pédale d'accélération et changement de vitesse. Il a été livré avec le jeu de course classique Turbo de Sega. Le module d'extension numéro 3 est l'ordinateur ADAM.

Fiche technique

Voici les caractéristiques du «Colecovision» de «Coleco» :

Spécification Description
Fabricant Coleco
Modèle Colecovision
Date de fabrication 1982 à 1984
Pays d'origine États-Unis
Contrôleurs 2 contrôleurs avec manette de jeux, clavier à 12 boutons et deux boutons de tir
Microprocesseur Z80A cadencé à 3,58 MHz
Coprocesseur Texas Instruments TMS9928A (Afficheur vidéo), Texas Instruments SN76489AN (Générateur de sons)
Mémoire vive (RAM) 8 Ko
Mémoire vidéo (VRAM) 16 Ko (8 x 4116 puces mémoire)
Modes graphiques 259x192 pixels
Couleurs 16
Son 3 canaux de tonalité, 1 bruit (Texas Instruments SN76489AN)
Taille 38 x 24 x 7 cm
Ports entrée/sortie Entrée d'alimentation, emplacement pour cartouche, sortie vidéo, connecteur d'extension, 2 x connecteurs de contrôleur
Média Cartouches (8 Ko, 16 Ko, 24 Ko, 32Ko)
Nombre de jeux Plus de 170
Alimentation Alimentation externe
Périphériques Adaptateur Atari VCS 2600, Module de conduite, Ordinateur ADAM, Trackball, Super manette de jeux
Prix 195 $ USD en septembre 1982


Dernière mise à jour : Dimanche, le 30 Mai 2021