Section courante

A propos

Section administrative du site

Fiche technique
Type de produit : Système d'exploitation
Auteur : Microsoft
Date de publication : 1981 à 1994
Matériel minimum requis : Intel 8088
Type de noyau : Noyau monolithique

Introduction

Le MS-DOS, de l'abréviation de l'anglicisme «MicroSoft Disk Operating System», est le système d'exploitation de type DOS développé par l'entreprise Microsoft pour les PC d'IBM et compatible. Le système d'exploitation est très rudimentaire, ce base sur le code de QDOS et se révèle au début qu'un clone du système d'exploitation CP/M. Ce système d'exploitation restera à fil des versions uniquement mono-tâche et mono-utilisateur. De plus, un prompt de ligne de commande, sauf à partir de la version 5 un DOS Shell visuel est disponible, sera la seule façon d'utiliser le système d'exploitation, laissant ainsi les applications s'occuper de la présentation. La dernier version officiellement développé fut la version MS-DOS 8 incluse dans Windows ME en l'année 2000.

Durant la publication de ses versions de MS-DOS, où sa domination commerciale était indiscutable, des concurrents furent disponibles comme PC DOS, IBM DOS, DR-DOS et PTS-DOS. Aujourd'hui, le nombre de concurrents ne cessent d'augmenter, parmi les plus intéressant, le FreeDOS.

Historique

L'ancêtre de MS-DOS était un système d'exploitation appelé QDOS (aussi nommé 86-DOS, ayant été écrit par Tim Paterson pour la SCP (Seattle Computer Products) au milieu de l'année 1980. À cette époque, le CP/M-80 de l'entreprise Digital Research était le système d'exploitation le plus couramment utilisé sur les micro-ordinateurs basés sur les microprocesseurs Intel 8080 et Zilog Z-80, et une large gamme de logiciels d'application (traitements de texte, gestionnaires de bases de données,...) était disponible pour une utilisation avec le système d'exploitation CP/M-80. Pour faciliter le processus de portage des applications 8 bits du CP/M-80 dans le nouvel environnement 16 bits, le QDOS a été initialement conçu pour imiter le CP/M-80 dans les fonctions et le style de fonctionnement disponibles. Par conséquent, les structures des blocs de contrôle de fichiers QDOS, des préfixes de segments de programme et des fichiers exécutables étaient presque identiques à celles du CP/M-80. Les programmes CP/M-80 existants pourraient être convertis mécaniquement (en traitant leurs fichiers de code source via un programme de traduction spécial) et, après la conversion, fonctionneraient sous le système d'exploitation QDOS immédiatement ou avec très peu d'édition manuelle. Étant donné que le système d'exploitation QDOS a été commercialisé en tant que système d'exploitation propriétaire pour la gamme de bus S-100 de Seattle Computer Products, des micro-ordinateurs basés sur 8086, il a eu très peu d'impact sur le monde des micro-ordinateurs en général. D'autres fournisseurs de micro-ordinateurs basés sur 8086 étaient naturellement réticents à adopter le système d'exploitation d'un concurrent et ont continué d'attendre avec impatience la sortie du CP/M-86 de Digital Research. En octobre 1980, l'entreprise IBM a approché les principales maisons de logiciels de micro-ordinateurs à la recherche d'un système d'exploitation pour la nouvelle gamme d'ordinateurs personnels qu'elle était en train de concevoir. L'entreprise Microsoft n'avait pas de système d'exploitation propre à proposer mais a payé des frais à SCP (Seattle Computer Products) pour le droit de vendre le QDOS de Tim Paterson. A cette époque, Seattle Computer Products a reçu une licence pour utiliser et vendre les langages de programmation de Microsoft et toutes les versions 8086 du système d'exploitation de Microsoft. En juillet 1981, l'entreprise Microsoft a acheté tous les droits du QDOS, y a apporté des modifications substantielles et l'a renommé MS-DOS. Lorsque le premier IBM Personal Computer, aussi nommé IBM PC a été lancé à l'automne 1981, l'entreprise IBM a proposé le système d'exploitation MS-DOS (appelé PC-DOS 1.0) comme système d'exploitation principal. L'entreprise IBM a également sélectionné le CP/M-86 de Digital Research et le P-system de Softech comme systèmes d'exploitation alternatifs pour l'IBM PC. Cependant, ils ont tous deux été très lents à apparaître chez les revendeurs de IBM PC et ont souffert des inconvénients supplémentaires des prix plus élevés et du manque de langages de programmation disponibles. L'entreprise IBM a jeté son poids considérable derrière le système d'exploitation PC-DOS en lançant tous les logiciels d'application IBM PC et les outils de développement pour fonctionner sous lui. Par conséquent, la plupart des développeurs de logiciels tiers ont ciblé leurs produits pour PC-DOS dès le départ, et le système d'exploitation CP/M-86 et le P-system ne sont jamais devenus des facteurs importants sur le marché compatible IBM PC.

Liste des versions

Voici les différentes versions du système d'exploitation MS-DOS de Microsoft avec leurs dates respectives :

Date Version
Août 1981 MS-DOS 1.0
Juin 1981 MS-DOS 1.10
Août 1982 MS-DOS 1.25
Mars 1983 MS-DOS 2.0
Décembre 1983 MS-DOS 2.11
Août 1984 MS-DOS 3.0
1984 MS-DOS 3.1
1985 MS-DOS 3.2
1985 MS-DOS 3.21
Avril 1987 MS-DOS 3.3
Juin 1988 MS-DOS 4.0
Novembre 1988 MS-DOS 4.01
Juin 1990 MS-DOS 5.0
1992 MS-DOS 5.0A
Août 1993 MS-DOS 6.0
Novembre 1993 MS-DOS 6.2
Mars 1994 MS-DOS 6.21
Mai 1994 MS-DOS 6.22
Août 1995 MS-DOS 7.0
Août 1996 MS-DOS 7.10
2000 MS-DOS 8

Voici un schéma des différentes versions en fonction du contexte 

Extension de fichiers

Voici la listes des extensions de fichiers les plus utilisés par le système d'exploitation MS-DOS :

Extension Description
.BAT Cet extension de fichier permet d'indiquer un fichier de traitement par lot Batch.
.COM Cet extension de fichier permet d'indiquer un exécutable de taille inférieur à 64 Ko de code.
.EXE Cet extension de fichier permet d'indiquer un exécutable de taille inférieur avec une taille supérieur à 64 Ko de code.


Dernière mise à jour : Mercredi, le 3 juin 2015