Section courante

A propos

Section administrative du site

Fiche technique
Type de produit : Langage de programmation
Auteur : Dennis Ritchie
Date de publication : 1969 à 1973

Introduction

Le langage de programmation C est probablement après le langage de programmation Perl un des langages le plus «piégé» jamais inventés sous prétexte d'avoir accès à une écriture parfois beaucoup plus courte et abrégé que n'importe quel autre langage. Il est possible par exemple d'effectuer une affectation de valeur dans une comparaison. Les pointeurs sont également à employer avec prudence, car il est très permissif et on peut facilement oublier, nature humaine étant ainsi, un astérisque et avoir un programme ne fonctionnant plus. Ce genre d'exemple parmi tant d'autres montre que ce langage n'est certainement pas pour les débutants et que de ce fait on doit être très éveillé en écrivant du code. De se fait, on comprend que statistiquement ce langage augmente les probabilités d'erreur de programmation et qu'il est donc dépassé et de loin inférieur à des langages comme Java ou Ada par exemple. Pourtant, à l'origine, il avait été créé par Dennis Ritchie entre 1969 et 1973, sur la base des langages de programmation B et BCPL et en 1973, il avait réimplémenter sur le solide système d'exploitation Unix sur un PDP-11.

Bien que promu à titre de langage universel, il est très difficile de compilé de la source développer sur un PC et de le faire fonctionner sur un Mac, même si en théorie se devrait être possible, ainsi le langage Cobol ou Pascal sont autant universel que le langage C peut l'être, c'est-à-dire en sacrifiant beaucoup de temps avec des directives de compilations conditionnelles...

Enfin, la récompense pour avoir l'audace de traverser le champ de mines qu'est ce langage est un code légèrement plus rapide et parfois plus petit ainsi qu'une vénération des hautes sphères intellectuelles.

Même si ce langage est de moins en moins utilisé, je vous recommande tout de même de l'apprendre si vous êtes passionné d'informatique pour trois raisons :

En terminant, quelques illogismes dans la syntaxe d'un programme C :

Point négatif

Voici quelques points négatifs du langage de programmation C :

Code source

Le code source C est contient le corps des routines du programme et les fonctions secondaires. Le fichier principale contiendra une fonction ayant pour nom «main». Cette fonction peut aussi bien être situé au début, au milieu ou à la fin de n'importe quel fichier. Les définitions, bien qu'autorisé dans le fichier .c devrait se trouver dans les fichiers avec une extension .h de l'utilisateur et non pas dans le code source C (extension .c) dans la mesure du possible.

Objet

Les objets sont des fichiers généralement avec l'extension .OBJ, contenant le code compiler de chacune des routines contenu dans le code source C compilé. Les liaisons de saut pour les sauts assembleurs ne se pas effectuer dans cette partie. Le code compilé ne peut donc pas être exécuté directement. Le format de se fichier varie en fonction du fabricant, toutefois, de nombreux compilateurs tentent de rester compatible avec le format proposé par Intel avec son format .OBJ pour les plateformes DOS, OS/2 et Windows.

Bibliothèque

Une bibliothèque est généralement un fichier avec l'extension .LIB ou .A, contenant des fichiers d'objets (.OBJ) et parfois les entêtes de définitions. Elle est utilisé pour regrouper un ensemble de fonctions d'une même catégorie. Ainsi, beaucoup de compilateur utiliseront une bibliothèque par plate-forme visé, d'autres pour des parties DLL spécifiques,...

Compilation

La compilation est l'étape permettant de convertir le code source C (.c) et les fichiers d'entête (.h) en pseudo-code assembleur d'objet. Lorsqu'il aura compilé, il aura produit, soit un fichier d'objet ou une bibliothèque. Il n'est pas possible à ce point lancer un programme exécutable.

Liaison (Linker)

La liaison est l'étape où il prend le code situé dans les objets et les bibliothèques, qu'il ajuste les sauts de branchement assembleur au bonne adresse, construit un entête de fichier exécutable et copie le code exécutable dans un fichier. La liaison peut également inclure des fichiers d'objets externes créer par d'autres compilateur C ou des compilateurs de langages Assembleur et même d'autres langages de programmation.

Exécutable

L'exécutable est le résultat fini d'un fichier compilé. Il n'est plus possible de modifier le fichier à cette étape. Dépendamment du système d'exploitation ou de la destination de l'exécutable, il pourra s'agir d'un binaire pure, d'une fichier de type exécutable (extension .exe ou .o) ou d'une image mémoire.

Remarque



Dernière mise à jour : Mardi, le 28 juillet 2015